Musiciens...

Graciane FINZI
France, compositeur
Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
« La première fois que je l’ai entendue, j’ai été tout de suite séduite par sa belle sonorité chaude et vivante, ainsi que par la clarté de sa technique.
Sa musicalité et son véritable sens du phrasé font d’elle une musicienne pleine d’avenir. »

Philippe JORDAN
Suisse / France, chef d’orchestre.
Directeur musical à l’Orchestre National de Paris
« J’ai été surpris par ses capacités techniques et séduit par la grande sensibilité de son jeu. Elle a une fantaisie et un spectre sonore que l’on retrouve chez très peu de harpistes. »

Frédérique CAMBRELING
France, harpiste
Soliste à l’Ensemble Intercontemporain, professeur au Centre Supérieur de Musikene à San Sebastian (Espagne)
« Cette jeune musicienne dont j’ai toujours suivi l’évolution possède actuellement une grande maîtrise de son instrument et une expérience d’artiste accomplie. Ses capacités et son talent sont tout à fait remarquables. ».

Isabelle MORETTI
France, harpiste
Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
« Emilie ressent la musique d’une façon fabuleuse et possède un sens musical d’une profondeur et d’une justesse absolument extraordinaire »

Diana LIGETI
Roumanie / France, violoncelliste
Membre de Musique Oblique
Professeur de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
« Emilie possède une technique époustouflante. Sa musicalité lui permet de transcender les difficultés de son instrument et de rendre ses interprétations limpides. Emilie a, à la fois, une personnalité très affirmée sur le plan du jeu soliste et une grande qualité humaine qui lui permet d’intégrer un ensemble instrumental avec facilité. »

Marie-Pierre LANGLAMET
France / Allemagne
Harpe solo à l’Orchestre Philharmonique de Berlin.
Professeur à l’Académie Herbert von Karajan
« Emilie Gastaud est une jeune harpiste de grand talent.
Elle a rejoint l’Académie Herbert von Karajan après l’une des meilleurs auditions d’Académie que j’aie jamais entendue ».

Philippe BERNOLD
France, flûtiste
Professeur de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
Professeur de flûte au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon
« C’est une instrumentiste accomplie, douée d’un sens musical exceptionnel. »

Magali MOSNIER
France, flûtiste
Flûte principale à l’Orchestre Philharmonique de Radio France
Artiste classique Sony.
« Emilie Gastaud est l’une des plus talentueuses jeunes harpistes de sa génération.
Elle est très perfectionniste, intelligente, et musicienne virtuose.
Sa large palette de talents a été prouvée plusieurs fois dans des concours internationaux.
Le jeu de harpe d’Emilie est très expressif, vivant, et dynamique.
Elle se sent sur une scène aussi à l’aise qu’à la maison. »

... et dans la presse ...

Actu septembre 2015:
Emilie est le portrait de la semaine de l'ONF



Emilie Gastaud et l'Orchestre de Chambre de Toulouse mettent la harpe à l'honneur !
Du 10 au 14 février 2014 à Tournefeuille et Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Toulouse et Emilie Gastaud consacreront quatre représentations à la harpe.



 "Le Beaufortin" 3ème trimestre 2013


Emilie Gastaud est le "jeune talent" du Journal DIAPASON d'Octobre 2013


Journal : SUD OUEST

Le mercredi 17 Octobre 2012
SAINT FRONT SUR LEMANCE - Sous le charme de la musique française

 

Journal : LA MONTAGNE, groupe CENTRE France, TULLE
Le mercredi 10 Aout 2011
SAINT MARTIAL DE GIMEL - HARPE ET SOPRANO : UN CONCERT SI DIVIN

L'association Les Concerts du Cloitre de Tulle s'est délocalisée à Saint-Martial-De-Gimel. C'est en l'église qu'a eu lieu un merveilleux concert réunissant deux artistes exceptionnelles : Lys Nordet (soprano) et Emilie Gastaud (harpiste). Lys Nordet, de formation danseuse classique et contemporaine, a fait l'apprentissage du chant lyrique. Sa carrière a pris un tournant national puis international grâce à une voix lui permettant d'aborder une grande variété d'auteurs et de styles. Emilie Gastaud est une jeune harpiste soliste de 23 ans dont la carrière est déjà parsemée de nombreux prix internationaux. Elle s'est produite dans de grandes salles (Londres, Vienne, Köln, Rio de Janeiro, Buenos Aires…). Depuis Juin 2010, elle est Co-soliste de l'orchestre Philharmonique de Radio France. A l'occasion de ce concert, l'association a réalisé deux de ses souhaits : « revenir dans cette église à l'acoustique remarquable » et jouer « un instrument soliste, en l'occurrence, la harpe ». Un concert fabuleux avec des œuvres de Bach, Mozart, Haendel, Schubert puis Fauré, Debussy, Ravel, Saint Preux. Emilie Gastaud a fait corps avec son instrument. Une véritable relation existe entre les deux. Tant et si bien, qu'avec un peu d'imagination, on peut voir les notes s'échapper des doigts et des cordes dans une infinie tendresse. Et cette voix…Lys Nordet, était en osmose avec sa comparse. Deux artistes gracieuses et envoûtantes. La magie d'un moment merveilleux.

Journal : La Provence
Octobre 2010
Festival d’orgue de Roquevaire : La complicité d’Emilie et Michel Gastaud

Pour ce concert de transmission, l’émotion était tangible, encore, dans la complicité entre le père et la fille. Une complicité dont l’organiste, Philippe Brandeis, a été pleinement partie prenante. Les trois musiciens ont magistralement interprété un répertoire insolite où l’orgue a su montrer sa douceur en harmonie complète avec la harpe. Le public a été très sensible au charme ainsi qu’à l’innovation du programme et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que les artistes ont offert un bis.

Journal de Villard sur Doron
Septembre 2010

C’est au son du tango que l’église de Villard sur Doron a résonné ce vendredi 13 Aout. Un public nombreux s’était déplacé pour écouter Emilie Gastaud en compagnie de son père Michel, elle à la harpe, lui au vibraphone, tous deux réunis par le même amour de la musique.Ils avaient préparé un programme résolument moderne, revisitant les classiques, les sonorités de ces instruments se mêlant harmonieusement et nous livrant des version très personnelles d’œuvres connues et appréciées. L’église était bondée, la salle conquise par le jeu des artistes et leur évidente complicité musicale.

Frankfurter Neue Presse
18 05 2010
Esprit d’équipe jaillissant
Les membres de l’académie des Berliner Philharmoniker brillent dans le Alten Oper
C’était une soirée pleine d’esprit et d’humour, qui en plus apporta la certitude que la relève de futurs musiciens d’orchestre pour Sir Simon Rattle et les Berliner Philharmoniker est assurée. Quinze jeunes musiciens internationaux, hautement talentueux et dotés d’un flair délicatissime pour l’esthétique du son, se sont présentés dans cinq différentes formations de trio. A côté de toute sophistication de leur entrée en scène les académiciens montrèrent dès le début que l’humour ne leur manque pas, car leur conférence de début bilingue était présentée sous forme du « Grand Prix de l’Eurovision ». Ainsi le public traversa d’une manière charmante et délurée un programme original du 20e siècle : des « Cinq pièces en trio » pour hautbois, clarinette et basson de Jacques Ibert via le trio pour cordes (1933) magnifiquement ironique de Jean Françaix jusqu’à l’amusante sonate pour cor, trompette et trombone de Francis Poulenc. Un point culminant était la sonate pour flûte, alto et harpe de Claude Debussy, que Péter Matyas Bicsak, Zydrune Stonyte et Emilie Gastaud plongeaient dans une atmosphère naturelle et intime. Grandiose aussi la « Tafelmusik » pour trois percussionnistes de Thierry de Mey, une œuvre pendant laquelle les exécutants montrèrent avec une aisance époustouflante ce qu’ils sont capables à faire musicalement avec deux mains. L’ardent point final marquèrent tous les instrumentalistes ensembles avec un arrangement de la Suite « Arlésienne » et un esprit d’équipe jaillissant.

Journal de la Musikhochschule de Hambourg
Avril 2010
Collaboration croissante entre les Hamburger Symphoniker et le Conservatoire de musique de Hamburg.
… Pour la première fois dans le cadre de leur série de concerts « Stars von morgen » (les stars de demain) les Hamburger Symphoniker ont souhaité inviter les diplômés les plus prometteurs du Conservatoire pour se produire en soliste. Emilie Gastaud charmait le public avec le concerto pour harpe de Ginastera. …

Journal de la Musikhochschule de Hambourg
Début 2010
Phraser comme une prima donna
La classe de harpe de Xavier de Maistre
Xavier de Maistre ne donne plus de master classe, plus de cours privés – « Toute mon énergie en tant que professeur je la mets dans l’enseignement de mes étudiant(e)s de la HfMT (Conservatoire de Hambourg) ».Trois fois de suite le poste de harpe de l’académie Karajan auprès des Berliner Philharmoniker est occupé par un(e) élève de sa classe. Emilie Gastaud fait la navette entre Berlin et Hambourg, d’un côté pour jouer avec « les Berliners »et avoirs les conseils de Marie-Pierre Langlamet, de l’autre côté pour prendre des cours avec Xavier de Maistre. Elle a déjà reçu le premier prix du CNSM de Paris, son CV est orné de plusieurs prix de concours, et elle aura son « Konzertexamen » (examen) de la HfMT pendant le semestre d’été 2010…

Journal : Le populaire du centre
Aout 2009
Le pincement de cordes d’Emilie !
Invitée des anysetiers du Limousin, Emilie Gastaud est une virtuose, étoile montante de la harpe.

Journal de Limoges
Aout 2008
Emilie Gastaud, la jeune fille à la harpe
Emilie, une jeune harpiste de talent, passionnée, que tous les grands orchestres sollicitent déjà, a de l’or dans les doigts.

Journal de St Quentin en Yvelines
Mai 2008
Les jeunes talents de l’orchestre Promethée
…C’est au tour de la jeune harpiste Emilie Gastaud de faire parler d’elle. La jeune prodige, qui s’était notamment distinguée en Janvier en accompagnant Roberto Alagna et Nathalie Dessay dans l’émission d’Eve Ruggieri « musique aux cœur » sur Frane 2 a réussit le concours de l’akademie Karajan, antichambre du mythique Philharmonique de Berlin.

La république de Seine et Marne
Mai 2004
Un final en apothéose
Emilie Gastaud, jeune harpiste de 16 ans et de grand talent, proposait au public sous le charme, un répertoire aussi varié que riche en émotion. Le quatuor Axone s’est joint à elle dans un tango de Piazzola pour finir le concert sous un tonnerre d’applaudissements.